Plus de 100.000 km de haut et des vitesses atteignant 300.000 km/h, c'est la tornade découverte par deux astrophysiciens de l'université d'Aberystwyth au pays de Galles.

Ce tourbillon de plasma, du gaz chauffé à des températures atteignant deux millions de degrés, est généré par les variations du champ magnétique du Soleil.

 

 

 
En février le satellite SDO avait déjà filmé une tornade impressionnante, mais dont la taille était toutefois plus modeste que celle observée par les chercheurs de l'université galloise. Les projections de plasma avaient été filmés sur une période de 30 heures les 7 et 8 février 2012 (vidéo ci-dessous).

Ces violentes éruptions dans la couronne solaire, appelée des éjections de masse coronales, peuvent provoquer d'importantes perturbations des communications satellitaires et même endommager les réseaux de distribution d'électricité à la surface.

 

Retour à l'accueil