http://www.lunion.presse.fr/

 

VERZY (Marne). Un homme a fait une curieuse observation près de Verzy : un « point sombre » qui démarre à vive allure avant d'effectuer un angle droit et de monter dans les nuages sous la forme d'une tache lumineuse.

 

 

 

L'OBSERVATION date du 14 avril. Elle a duré « à peine trente secondes », mais elle l'a suffisamment intrigué pour que cet ancien pilote d'avion* finisse par en parler autour de lui. Ce jour-là, un samedi, venu dans la Marne pour aider un viticulteur à travailler son « bout de vigne » entre Ludes et Verzenay, il a vu passer dans le ciel un « objet » qu'il n'a pu identifier.
« Il était environ 11 h 35. Les nuages étaient bas. Je me redressais pour m'étirer le dos quand j'ai aperçu quelque chose au-dessus de la Montagne de Reims. J'ai remarqué comme un avion parce qu'à un moment, l'objet a reflété le soleil - que je ne voyais pas d'où j'étais - par un éclair métallique. »
Du fait de ses connaissances aéronautiques, l'homme s'est tout de suite rendu compte qu'il ne s'agissait pas d'un avion mais d'un « point sombre, gris mat », qui lui a semblé se trouver à l'aplomb du mont Sinaï (283 mètres d'altitude), près de Verzy. Il était immobile, « juste au niveau du plafond nuageux » estimé dans les « 600 à 1 000 mètres », pour « une taille à bout de bras de 3 millimètres » (la pleine lune, par comparaison, fait 5 millimètres).

Aucun bruit
Le témoin n'était pas au bout de ses surprises. « Comme je le regardais, ma pelle à la main, le point sombre s'est mis en mouvement vers le nord en gardant la même altitude. Il a traversé les filaments nuageux de la couche basse, vers un autre bois, du côté de Cernay-lès-Reims, puis il a bifurqué à angle droit, sans marquer d'arrêt, pour partir très vite plein est. Le point est alors apparu sous la forme d'une tache lumineuse blanche qui a disparu en montant dans le ciel nuageux, peut-être à la verticale de Saint-Hilaire-le-Petit. »
Aucun bruit n'a été perçu tout au long de l'observation. Lors du déplacement vers Cernay-lès-Reims, où le bois signalé par l'ex-pilote est celui du mont de Berru, l'objet a évolué contre le vent qui soufflait légèrement du nord à ce moment-là.
Diplômé d'un DEA de mathématiques, un ami du témoin a reconstitué la trajectoire sur une carte en fonction des indications géographiques. « Au vu de Google Earth, le trajet total mont Sinaï - Saint-Hilaire est d'approximativement 30 kilomètres parcourus en 30 secondes, soit une vitesse de 3 600 km/h. Mon estimation signifie que ce n'est pas un truc banal. C'est en gros deux fois la vitesse du son. Il aurait dû y avoir un bang sonique. »
Le témoin n'a aucune idée de ce qu'il a pu voir. Il livre son témoignage avec humilité, sans émettre de conclusion. « J'ai jeté un œil sur internet pour constater qu'il n'est nulle part fait mention d'ovni dans la région durant ce week-end. Mais même si cela avait été le cas, je n'aurais pas témoigné spontanément, faute d'avoir la moindre trace. C'est une observation fugace comme tant d'autres, interprétable au gré de chacun. »
F.C.


* Anonymat demandé

 

Retour à l'accueil