images.jpeg

LOS ANGELES (AP) — Deux mois après avoir survécu à une tempête de poussières sur Mars, le véhicule d'exploration de la NASA Opportunity devait entamer une descente risquée mardi dans un cratère géant pour étudier le passé géologique de la planète rouge.

Les ingénieurs de la NASA ont ordonné au robot à six roues de pénétrer dans le cratère Victoria, qui aurait été creusé jadis par la chute d'une météorite, et ont reçu un signal de l'engin. La réussite de l'opération ne devait toutefois pas être connue avant plusieurs heures.

La première tâche d'Opportunity sera de tester la stabilité du terrain en avançant ses roues à l'intérieur du cratère et en faisant aussitôt marche arrière. Au cours des prochains jours, les ingénieurs vérifieront ses instruments et lui commanderont de descendre jusqu'à des rochers brillants situés à 12 mètres du bord du cratère.

Selon les scientifiques, ces roches sont des vestiges de la surface de Mars d'il y a plusieurs millions d'années et leur étude pourrait améliorer la connaissance du climat qui régnait dans un lointain passé sur l'astre.

La descente du cratère, qui mesure 800 mètres de large et 70 mètres de profondeur, avait été reportée après une série de tempêtes de poussières en juillet dans l'hémisphère sud de Mars où se trouvent Opportunity et son frère jumeau, Spirit.

Opportunity a atteint la bouche du cratère le mois dernier, cherchant un point d'entrée possible. La route vers les rochers choisie par les ingénieurs est directe, avec une inclinaison de 15 degrés. La NASA reconnaît que la mission n'est pas sans risque.

Les vieillissants mais robustes Opportunity et Spirit, dont la mission initiale était d'une durée de trois mois, mènent un travail d'exploration de Mars depuis trois ans et demi.

Retour à l'accueil