Le 7 mai 2007 l'instrument HiRISE de la sonde spatiale Mars Reconnaissance orbiter (MRO) qui gravite autour de la planète Mars, avait fait l'acquisition d'un cliché montrant une tache complètement sombre au nord-est d'Arsia Mons, un des volcans géants dominant la planète rouge ; cependant aucun détail n'était discernable à l'intérieur.

Le 8 août dernier, la sonde MRO réalisait un nouveau passage au-dessus de la même zone, mais sous une orientation et sous des conditions d'ensoleillement différentes. En mai, la sonde était passée pratiquement au zénith du puits, n'en dévoilant aucun détail. Lors de ce nouveau passage, la sonde se trouvait plus à l'ouest, et le Soleil éclairait la scène également depuis cette direction. La paroi orientale du gouffre s'est donc trouvée éclairée et apparaît très nettement sur le nouveau cliché.

mro-hirise-gouffre2.jpg
mro-hirise-gouffre2-det.jpg
La paroi à pic est cette fois-ci bien visible.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Il s'agit donc bien d'un gouffre qui s'enfonce profondément dans les couches de lave du flanc du volcan. Les scientifiques ont calculé que la paroi dévoilée mesurait au moins 78 mètres de profondeur. Selon eux, le puits béant ne serait connecté à aucune caverne ouverte de longueur importante mais résulterait d'un effondrement souterrain. L'ouverture du gouffre mesure précisément 150 sur 147 mètres.

MRO se trouvait à 263,5 kilomètres de la surface lorsque la photo a été prise. Sur le cliché original, la résolution est d'un peu plus de 25 centimètres par pixel.
  Source: HiRISE Operations Center
Illustrations: NASA/JPL/University of Arizona


Retour à l'accueil