La tempête de poussière sévissant depuis plus d’une semaine sur la planète Mars affecte fortement les opérations des deux rovers martiens de la NASA, Spirit et Opportunity. Cette tempête est suivie de très près par les techniciens en charge des deux robots : les fonctions « vitales » de ces derniers dépendent énormément de l’énergie récoltée par leurs panneaux solaires, or la présence accrue de poussière a tendance à bloquer une partie du rayonnement en provenance du Soleil.

La descente d’Oppurtunity dans le cratère Victoria qui devait avoir lieu en tout début de mois est repoussée, « au moins jusqu’au 13 juillet », selon John Callas, du Jet Propolsion Laboratory. Par mesure de précaution, l’activité d’ Opportunity est réduite au minimum depuis le 30 juin, afin d’économiser autant que possible ses ressources en énergie.

La tempête s’étendant en direction du site d’atterrissage de Spirit, de l’autre côté de la planète, ce rover a lui aussi été mis en sommeil.

Les deux rovers effectuent quotidiennement des mesures estimant la quantité de poussières dans l’atmosphère martienne. Le record a été battu la semaine dernière, le « niveau d’opacité » mesuré par Opportunity étant passé de 1 à 3,3. L’énergie fournie par les panneaux solaires est descendue de 765 Watt-heure à 402 Watt-heure.

« Certaines données tendent à montrer que l’opacité de l’atmosphère a récemment diminué », précise cependant J. Callas, « il est donc possible que la tempête ait dépassé son pic d’activité. La situation pourrait évoluer rapidement à partir de là, mais nous ne pouvons rien faire d’autre que d’attendre ».278c098407.jpg

Cette tempête de poussière est la plus importante qu’aient connnu les rovers depuis leur arrivée sur Mars il y a plus de trois ans.

« article original sur Wikinews »

Retour à l'accueil