Une exposition à une lumière vive pendant 90 minutes le soir a modifié le cycle circadien humain normal qui dure environ 24 heures, pour l'allonger d'une heure, selon une expérience pour la Nasa préparant les astronautes à vivre sur Mars, indique une étude publiée lundi.
030825-mars-movie-teng-07.gif
Les résultats de cette recherche conduite durant 65 jours sur douze sujets en bonne santé de 22 à 33 ans --neuf hommes et trois femmes-- par des chercheurs du Brigham and Women's hospital et la faculté de médecine de Harvard (Massachusetts, est), pourraient aussi aider des personnes souffrant de troubles du sommeil sur la Terre, soulignent les auteurs de ces travaux.
Cette étude a montré que les humains connaissaient des variations du cycle circadien, l'horloge biologique, pouvant aller jusqu'à une heure -de 23h47 à 24h48-- dans le groupe étudié.

Des expériences sur des animaux avaient indiqué une variation naturelle de la longueur du cycle circadien déterminée par la durée du jour.

Ceci montre l'importance de la lumière pour régler l'horlogue biologique.

Cette étude a démontré la possibilité, grâce à une exposition de deux fois 45 minutes du sujet à une lumière vive le soir, d'allonger le cycle d'éveil, souligne les chercheurs.

Tous les participants à cette expérience ont pu adapter avec succès leur cycle circadien à un jour martien, qui compte près d'une heure de plus que sur le Terre.

Ceci indique qu'une thérapie par la lumière pourrait aider les personnes souffrant d'insomnie qui reflète un dérèglement de leur cycle circadien lié notamment au décalage horaire, au vol spatial ou au travail de nuit.
Source:Lemonde

Retour à l'accueil