MAJ

Décollage du premier drone espion policier

poppins-wp-flying.jpgLe Royaume-Uni est certainement l’un des états les plus orwelliens de la planète, on y compte déjà des centaines de caméras aux coins der rues dans plusieurs grandes villes. Cette semaine la police a annoncé avoir mis en service son premier drone espion.

L’engin - qui ressemble à un helicoptère radiocommandé - est équipé de caméras et sera utilisé par les officiers de Meyerside pour traquer les criminels et les comportements anti-sociaux.

Initialement prévu pour la reconnaissance militaire, le drone sera finalement employé par les forces de police. Il mesure environ un mètre de diamètre et pèse seulement quelques centaines de grammes. Il est capable d’enregistrer des images d’une altitude de 500m et possède un système de vision nocturne.

Sa mise en action dure moins de 3 minutes et il peut renvoyer les données photo et vidéo à distance vers un centre de contrôle ou un poste mobile.

Selon Alistair Fox, de la société MW Power - distributeur du drone au Royaume-Uni - l’engin peut être contrôlé à distance par une télécommande ou peut voler de façon autonome à l’aide d’un système de navigation GPS.

Le lancement du drone intervient au moment ou un officier de police senior dénonce le fait que la société de surveillance au Royaume-Uni mettait les libertés civiles en danger.

Ian Readhead, chef de la police de Hampshire, pense que l’Angleterre pourrait se retrouver dans une situation orwellienne avec des caméras à chaque coin de rue.

Les officiers de Meyerside, qui sont en train de faire les premiers essais du drone, pensent au contraire que cette mise en oeuvre ne représente pas le prochain pas vers une société à la Big Brother.

Simon Byrne : “Les gens sont ravis du sentiment de sécurité que donne les caméras. […] Le retour que nous recevons du public est que tout ce que nous pouvons mettre en place pour lutter contre le crime est une bonne chose. Il y a des gardes fous protègant l’utilisation des caméras de surveillance, et plus le niveau de surveillance est élevé, plus l’autorité necessaire à son accès est élevée. Il y a donc un équilibre.

source : Daily Express, The Guardian
IL EST CERTAIN DE MON POINT DE VUE QUE LES SIMILITUDES NE PEUVENT PASSEES INAPERCU,MEME SI ON NOTERA QUE LE MOYEN DE PROPULSION CHOISIT N'EST PAS LE MEME ET BEAUCOUP PLUS CONVENTIONNEL AU UK IL NE FAIT PAS DE DOUTE QU'IL S'AGIT BIEN LA DE DEUX DRONES.






Un témoin a envoyé ces clichés au site Coast to Coast pour lancer un appel à collaboration dans le but de découvrir ce qu’il a observé au cours du mois d’avril dernier, voici son commentaire : "Le mois dernier, mon épouse et moi-même faisions une petite promenade quand nous avons remarqué un grand et très étrange objet dans le ciel…
Craft050607a.jpg

Pour une fois que les photos ne sont pas floues.. Drône ? engin à turbine ? on l'ignore, mais ovni certainement !

".. Mon épouse a pris une photo avec son téléphone portable, et quelques jours plus tard notre voisin est revenu avec moi sur le site. Nous avons eu la chance de revoir l’objet en question et pris des photos très claires, pratiquement à la verticale de cet engin presque totalement silencieux et qui se déplaçait sans à-coup, jusqu'à ce qu'il se décide à décoller. Il est alors parti à grande vitesse hors de notre vue en un clignement d’œil".
Craft050607b.jpg
Craft050607e.jpg
Le témoin a refusé de dire où l'objet avait été photographié, la prudence reste de mise sur ce cas où le canular ne peut être exclus

Le témoin signale aussi que depuis qu’elle est apparue la première fois, il a probablement vu cette chose 8 fois. Le jour où il a pris ces photos il a pu l’observer 30 minutes et la majeure partie du temps, il a pu la voir depuis la fenêtre de sa maison. Il signal qu’il est très facile de la photographier et que beaucoup de ses voisins l'ont également vu. Seul problème, le témoin a refusé de dire où il habitait ! (soucis de tranquilité ?)"L’engin très silencieux fait la sorte de bruit de "crépitement" intermittent avec parfois un fredonnement très léger du genre "mécanique", presque comme le bruit d’une ligne à haute tension. Il se déplace presque comme un insecte sur un étang, il tourne un peu sur lui-même et repart très rapidement dans une autre direction, puis répète le processus encore une fois. En outre, j'ai eu quelques maux de tête la semaine dernière, ce qui n’est pas mon habitude. Mon épouse s’est sentie fatiguée, mais elle est enceinte, et c’est peut être normal" a t’il déclaré.

Qui surveille et contrôle cet engin ?

Ces filaments servent'ils à ioniser l'atmosphère autour d'un moteur MHD ?

 

Source : Coast to Coast

Retour à l'accueil