SGE.URE05.030507065008.photo00.photo.default-512x512.jpgVue de Mars en 2005

La glace d'eau que les scientifiques s'attendent à découvrir sous la surface martienne est très inégalement répartie dans les couches superficielles du sol de la planète rouge, selon une étude à paraître dans la prochaine édition de la revue scientifique Nature.

Les nouvelles données obtenues montrent en particulier que la profondeur de la couche de glace est très variable dans les zones potentielles d'atterrissage de la sonde américaine Phoenix, qui doit, à compter de l'année prochaine, forer le sol martien à la recherche d'eau et donc de vie.

Les scientifiques estiment que l'eau, qui a dû il y a des millions d'années ruisseler à la surface de Mars, pourrait encore subsister sous forme de glace dans le sous-sol de la planète.

Phoenix, dont le lancement est prévu en août, doit creuser la surface martienne sur une profondeur d'un mètre. L'agence spatiale américaine Nasa compte le faire atterrir dans une zone où existe une possibilité de 80% de trouver de la glace à moins de trente centimètres de la surface. Mais jusqu'ici, les données sur l'éventuelle présence d'eau dans le sous-sol martien étaient très imprécises, avec des marges d'erreur de plusieurs centaines de kilomètres.

La nouvelle méthode, qui repose sur l'exploitation des images infrarouges prises par l'orbiteur Mars Odyssey, permet une précision inférieure à celle du kilomètre, soit une amélioration d'un facteur cent.

L'auteur de l'article, Joshua Bandfield de l'Université d'Etat de l'Arizona, a mesuré la chaleur réfléchie par le sol de la planète en été et en automne. Si de l'eau est présente à proximité de la surface, la baisse de la température du sol lorsque la saison s'avance est moins brutale que lorsque le sol superficiel est composé uniquement de régolithe (poussière).

Les sites cartographiés par le Pr Bandfield se situent tous entre 60 et 70 degrés de latitude où la théorie prévoit l'existence de glace d'eau à moins de 2 mètres sous la surface.

© 2007 AFP
Retour à l'accueil