Le 9 décembre 1965, des centaines de témoins au Michigan, en Ohio et en Pennsylvanie ont observé l'accident d'un ovni, comme souvent dans ces cas-là, une polémique éclata sur cet accident. Au premier abord, il pourrait s'agir d'une météorite, mais d'après plusieurs ufologues enquêteurs, il s'agirait bien d'autre chose. En mars 1966, le chercheur Ivan Sanderson a rassemblé et compilé plusieurs témoins oculaires et s'est très vite rendu compte du caractére mystérieux de cette affaire.
Son enquête a démontrée que l'objet aperçu avait une trajectoire bien définie, se déplaçant du nord-ouest au sud-est pour une durée totale de vol de moins de 6 minutes. Cette équation démontra à Sanderson qu'il s'agissait d'une vitesse bien trop lente pour un météorite, soit aux alentours de 1000 km/h.

Plusieurs témoins localisés au sol ainsi que plusieurs pilotes d'avions ont déclarés avoir été secoués par un onde de choc de type supersonique lorsque "ce grand objet brillant a sauté...".

L'objet était précédé par une traînée de vapeur très intense durant plus de 20 minutes, ce phénomène a d'ailleurs été filmé par plusieurs personnes. Plusieurs morceaux de débris argentés ont été trouvés près de la ville de Lapeer, dans l'état du Michigan.
Plus tard, l'analyse de ces matériaux a indiquée qu'ils étaient constitués de morceaux d'aluminium libérés par l'engin pour "tromper" les radars de surveillance de l'espace aérien, sorte de contre-mesures...
Sanderson élimina définitivement la thése d'un météorite lorsqu'il s'aperçut que l'objet avait changer de direction pour se diriger vers l'est.

L'objet s'est ensuite "posé" en catastrophe dans un domaine boisé près de la ville de Kecksburg. Deux enfants ont été les premiers témoins et ont rapportés à leur mère l'incident qui elle même appela la police de l'état et les pompiers, croyant au début qu'il s'agissait d'un accident d'avion. Après son coup de fil, la mère sortit tout de suite dans les bois et à sa grande surprise, une unité militaire était déjà sur les lieux de l'accident et avait déjà bouclée entièrement le secteur !
Le commandement militaire sur les lieux du crash a déclaré à la police locale qu'elle n'avait rien trouvée, le dossier fut clos pendant quinze années...

Plusieurs investigateurs rouvrent le dossier et enquêtent auprès des pompiers de Kecksburg. Les langues se délient et font état d'un objet de 200 pieds pourvus de lumières bleues clignotantes qui aurait briser les arbres lors de sa chute. Les enquêteurs ont également rapporté qu'ils avaient trouvé des témoins qui avaient vu un grand camion remorquant un grand objet ovale recouvert de feuilles. Un autre témoin a indiqué qu'il avait observé le chargement d'un disque sur ce camion, et que cet objet était recouvert de sortes de hiéroglyphes sur sa surface.

A noter que ce cas a fait l'objet d'une étude dans le "Projet Blue Book".

Dernier rebondissement de ce dossier en 1990, un témoin a prétendu avoir fait partie de l'unité militaire chargée de la récupération de l'engin et qu'il avait été envoyé sur la base de Wright Patterson.
Retour à l'accueil