Note:si j'ai retenu cet evenement,c'est parce qu'il s'est deroule en france il y a moins de trente.
En france parce que les USA font figure de tout est n'importe quoi,il n'y aurait que chez eux qu'il se passe quelque chose d'interessant.
Il y a moins de trente ans ceci pour prouver que l'affaire a ete suivi de maniere scientifique,donc rigoureuse.
Trans-en-Provence dans le Var fut incontestablement LE FAIT,il mérite toute notre attention.
Les faits se sont déroulés en 1981 aux alentours de 17 h le 8 janvier.


Monsieur Renato Nicolaï travaillait dans son jardin lorsqu'il entendit dans son dos un léger sifflement.
Il se retourna et vit un "engin couleur de plomb" qui ressemblait à "deux assiettes renversées et posées l'une sur l'autre".
Fait rarrissime il put observer l'objet assez longtemps pour pouvoir le decrire de maniere tres precise.

trans1.jpgtrans2.jpgtrans3.jpg
Il devait faire 1,70 m de haut avec un diamètre de 2,50 m.
L'objet descendit lentement entre les arbres de son jardin sans rotation.
Ce Monsieur etait à peine à 30 mètres de l'objet quand il atteignitle sol à la limite de son terrain.
L'attérissage est tres bref,l'objet redécolle en soufflant un peu de poussière, toujours avec le même sifflement.
Aucun bruit,pas de fumée et aucune flammes.
L'engin s'élève juste au dessus des arbres et s'immobilise quelque temps puis il part en direction du Nord Est.
trans-site.gif

Sous l'objet quatre ouvertures et deux excroissances rondes,un train d'atterissage ou des propulseurs.
Sur le sol un cercle d'environ deux mètres de diamètre avec à certains endroits,des de traces ressemblant vaguement à une glissade,un derapage.
Il n'y a pas eu aucun autre témoin et bien sur Au village personne ne le pris au serieux surtout de la part de cet immigre italien mal intégré.

trans-en-provence.jpg

Mais des voisins, après avoir vu les traces sur le sol préviennent les gendarmes.
Dès le lendemain,constat des traces, mesurent, photographies et qui sera envoyé par les gendarmes au Groupe d'Etude des Phénomènes Atmosphériques Non Identifiés (GEPAN).
Ces derniersne se déplaceront pas tout de suite et demande à la gendarmerie de faire des prélèvements.
Chronologiquement c'est à ce moment là que Trans-en-Provence devient LE FAIT.
Cinq structures d'analyse vont être requisitionnes,elles recevront chacunes des échantillons separemment,certaines de la trace,d'autres des alentours de la trace.
Tout est serieusement mis en place pour eliminer toute possibilite d'erreurs.
sur les prélèvements de calcaire pris sur la trace on y detecte des traces de phosphate, de zinc et de fer oxydé.
On y signale egalement une forte pression du à un choc et d'un échauffement à l'origine des traces sur le sol.
Mais là ou l'affaire devient interressantes et doit faire taire les zetetique de tout genre,c'est la mise en place d'une etude sur le vieillissement de la flore alentour.
des altérations biochimiques de la flore trahisse un viellissement inexplicable des luzernes prélevées sur la trace mais rien sur celles prélevées aux alentours.
Pour etre clair un phenomene inexplicable a altere considerablementla capacite de photosynthèse des luzernes se trouvant sur la trace et pas celle en dehors.
Encore de nos jours les scientifiques sont incapables de reproduire ces altérations biologiques.
En fait à l'epoque il fut expliqué que ce vieillissement accelere eu ete possible avec des moyens nucleaire d'une envergure telle que cela tire de la fable.


Trans-en-Provence est sans conteste LA PREUVE scientifique d'un phenomene totalement etranger à l'homme,en effet en plus de ce vieillissement biochimique il fut egalement decouvert un isotope* totalement inconnu sur terre.
En ce qui me concerne,cela fait longtemps que je ne pose plus de question,mais cette affaire prouve sans discussion possible l'existence d'etres vivant ailleurs que sur notre terre.
J'attends beaucoup de vos reactions car je suis certains que beaucoup d'entre-vous n'ont jamais entendu parle de Trans-en-provence.
En conclusion et pour vous prouver le serieux de mes articles,voyait dessous ce rapport de l'armee anglaise de l'an 2000 et publie le 15 mai 2006.

*isotope: nom des elements dont les noyaux ont le meme nombre de protons mais un nombre different de neutrons.

OVNIS

Aucun des nombreux ovnis signalés au ministère britannique de la Défense pendant 30 ans n'était une soucoupe volante.
C'est ce qu'a conclu le ministère dans un rapport tenu secret depuis six ans et rendu public lundi.
Les enquêtes visaient "premièrement à établir s'il y avait la moindre preuve d'une menace contre le Royaume-Uni, et deuxièmement d'identifier, si l'opportunité en était donnée, une technologie militaire pouvant présenter un intérêt".

En conclusion, le rapport suggère de ne plus obliger les services de renseignement militaire à examiner tous les signalements.
Il recommande aussi aux pilotes de ne pas tenter d'intercepter un ovni.

Retour à l'accueil