En 1972, le Pentagone a lancé le projet « Stargate », qui avait pour objet d'enquêter sur la réalité et les applications potentielles, tant militaires que civiles, des phénomènes psychiques, plus particulièrement « la vision à distance », une capacité à « voir » psychiquement des évènements, des lieux ou des informations à grande distance. 

Comme on peut lire dans l'un des documents déclassifiés, intitulé « L'exploration de Mars. Le 22 mai 1988 », la CIA a recouru aux services d'un médium pour jeter un coup d'œil sur la surface de la planète Rouge, telle qu'elle avait été il y a environ un million d'années avant notre ère.

 

« Je dirais que c'est une sorte de pyramide. Elle est très haute et se situe dans une crevasse. Elle est ocre ou jaunâtre. » (40,89º de latitude nord et 9,55º de longitude ouest)

« Je me retrouve au fond d'un profond canyon. Je lève les yeux et je vois un énorme mur abrupt, s'étendant à l'horizon dans les deux sens. Il y a des bâtiments là-dedans. Il s'agit de constructions géantes, sans ornements, composées de cloisons de pierre lisse. » (46,45º de latitude nord et 353,22º de longitude est)

« Cela me rappelle un bout d'une large autoroute. Il y a un grand bloc, ressemblant au Washington Monument, à un obélisque » (45,86º de latitude nord et 354,1º de longitude est)

« Un truc très intéressant, ressemblant à un aqueduc: tel un canal courbe. Il y a des flèches à bord tranchant à l'horizon. L'horizon lui-même est étrange, tout est très flou. » (15º de latitude nord et 198º de longitude est)

« Il y a plusieurs pyramides de taille imposante » (80º de latitude sud et 64º de longitude est)

Mieux encore, le médium est parvenu à pénétrer dans l'une des pyramides: « Il y beaucoup de pièces à l'intérieur. Il n'y a ni meubles, ni objets quelconques. Ce n'est qu'un espace pour l'hibernation. »

À en croire le voyant, il y avait à l'époque des gens sur Mars, qui cherchaient un nouvel endroit pour vivre. Au demeurant, toutes leurs tentatives se sont soldées par des échecs et au bout du compte, ils se sont retrouvés sur un corps céleste, dont la surface est couverte de volcans, de crevasses et de plantes étranges. Selon le document, l'agent de la CIA a en outre demandé au médium d'établir un contact avec les extraterrestres pour mieux appréhender leurs buts. Cependant, ceux-là ont préféré ignorer le voyant, qu'ils « considéraient » comme une hallucination. L'expérience touche à sa fin sur ce point et les agents font « revenir » le médium à la réalité.

https://fr.sputniknews.com/insolite/201702071029974638-CIA-Mars-Stargate-documents/

Retour à l'accueil