Les membres du projet METI (Messaging Extra Terrestrial Intelligence) souhaitent dès 2018 envoyer des messages en direction d'autres mondes, dans l'espoir d'être entendus par de potentielles civilisations extraterrestres.

Comme le pointe Phys.org, l’équipe du METI (Messaging Extra Terrestrial Intelligence) prévoit de se servir d’un laser pour envoyer son message vers la planète Proxima Centauri b, dont la découverte a été annoncée le . Celle-ci a la chance d’être en orbite dans la zone habitable de son étoile. En clair, il est possible que la vie se soit développée en surface et qu’elle est évoluée suffisamment pour qu’un contact puisse être établi.

Le laser étant un faisceau lumineux et dans la mesure où une année-lumière est égale à la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année, un message envoyé par ce moyen mettrait théoriquement 4,22 ans à atteindre Proxima Centauri b. Selon Phys.org, il est aussi prévu d’émettre des messages par onde radio au même moment et de viser d’autres endroits de l’espace, parfois éloignés de quelques centaines voire de plusieurs milliers d’années-lumière.

L’une des pistes pour faire comprendre aux éventuels extraterrestres qui capteraient ces signaux venant de la Terre qu’ils sont intentionnels est de les répéter un certain nombre de fois dans le temps pour qu’ils comprennent qu’ils ont une origine artificielle et non pas naturelle. Ces émissions répétées se feraient sur plusieurs mois voire plusieurs années en attendant qu’une improbable réponse finisse par arriver. Mais il reste encore à faire pour le METI, comme trouver des financements et réfléchir à la manière de créer le bon message de salutation.

Il ne faudrait pas commencer nos relations de voisinage par un malheureux quiproquo.

http://www.numerama.com/sciences/221084-des-scientifiques-veulent-tenter-de-se-faire-connaitre-dautres-mondes-des-2018.html

Retour à l'accueil