Les chercheurs ont découvert que le choc de la Terre avec 20 corps célestes, dont les plus grands sont comparables à la Lune et à Mars par leur taille, aurait suffi pour la formation d'un satellite. Les débris du choc, estiment les spécialistes, ont ainsi pu former le satellite actuel de notre planète en l'espace d'environ 100 millions d'années.

Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en procédant à une série de simulations sur ordinateur. Selon eux, cette explication permet de régler facilement le problème de la similitude de la composition chimique de la Terre et de la Lune.

Cette hypothèse populaire de l'apparition du satellite, formulée au milieu des années 1970, suppose que la Terre a percuté les débris d'un corps céleste de la taille de Mars. C'est à partir des fragments du choc que la Lune se serait alors formée.

https://fr.sputniknews.com/presse/201701101029519659-lune-planetes/

Retour à l'accueil