Une récente analyse détaillée du fond diffus cosmologiste (CMB) amène les chercheurs à confirmer que l’Univers est officiellement isotrope. En d’autres termes, l’Univers est homogène et ne privilégie aucune direction.

C’est confirmé, l’Univers est bien homogène et uniforme. Les chances qu’il ne le soit pas dans la totalité de ses 93 milliards d’années-lumière observables sont infimes : environ une sur 121.000. Telles sont les conclusions d’une équipe de chercheurs de l’University College et de l’Imperial College de Londres, qui ont analysé les mesures du fond diffus cosmologique via les données du satellite Planck de 2009 à 2013, interprétant le comportement de la lumière à l’aube de notre ère cosmique.

Vues de Terre, lorsque vous levez les yeux au ciel, les étoiles et les galaxies ne semblent pas distribuées de manière homogène. Bien évidemment, compliqué pour une espèce habitant un petit point bleu pâle dans une petite galaxie insignifiante – de discerner ce à quoi ressemble l’espace-temps à grande échelle. Mais en prenant du recul, beaucoup de recul, chacun pourrait rendre compte que la description de l’Univers est identique dans toutes les directions de l’espace.

Si l’univers était en expansion à des vitesses différentes selon des directions différentes, il aurait en effet laissé des signes avant-coureurs sur le CMB, étirant le rayonnement dans une direction préférentielle aux longueurs d’onde plus longues que d’autres. De même, si l’univers était en rotation autour d’un axe particulier – comme la Terre – des motifs en spirales auraient été détectés. Or, les chercheurs n’ont repéré aucune trace. L’analyse, détaillée dans une étude publiée mercredi dans Physical Review Letters, confirme donc la théorie : nous serions tous perdus dans un Univers isotrope. Impossible de s’orienter dans l’espace à grande échelle.

« Ce travail est important à plus d’un titre, puisqu’il teste l’une des hypothèses fondamentales sur lesquelles presque tous les calculs cosmologiques sont fondés: Que l’univers est le même dans toutes les directions. Si cette hypothèse était mise à mal, que notre univers privilégiait une direction plutôt qu’une autre, il faudrait repenser les bases même de la cosmologie » explique le Dr Stephen Feeney, le principal investigateur.

Ainsi, cette étude vient clore ce vieux débat lancé par Copernic il y a plusieurs siècles. Il soulève néanmoins d’autres questions. Si l’univers n’a en effet pas de centre, cela sous-entend-il que chacun d’entre nous est le centre de l’univers ? Au-delà de l’horizon cosmologique, rien ne nous permet d’affirmer à quoi ressemble exactement l’univers. Ce pourrait-il alors que ce dernier ne soit, quant à lui, qu’un multivers inhomogène et anisotrope ?

Source : https://arxiv.org/abs/1605.07178
Par Brice Louvet 28 septembre 2016

L'article ici : http://sciencepost.fr/2016/09/cest-confirme-vivons-univers-isotrope/

Retour à l'accueil