Quelque 2,7 milliards de kilomètres : c'est le voyage qu'a fait la sonde de la Nasa avant d'arriver autour de Jupiter, dont elle doit percer les mystères.

Il s’agit d’une mission à haut risque, non pas parce que la gravité monstrueuse de la planète pourrait attirer la sonde, mais parce que la sonde va se prendre un bon paquet de radiations sur le coin de l’antenne.

Outre les radiations, le vaisseau devait aussi traverser une ceinture de débris.

Pour se protéger des fortes radiations, Juno est munie d’une solide armure de titane qui entoure ses équipements et instruments électroniques, son ordinateur de bord et les câblages électriques. Pesant 172 kilos, cette protection réduira l’exposition aux radiations - l’équivalent d’un million de radiologies chez le dentiste - 800 fois par rapport à la partie non protégée.

Sur les 20 mois que durera sa mission, Juno se prendra l’équivalent de 100 millions de radios chez le dentiste. Pour protéger son ordinateur de vol, les ingénieurs ont construit un coffret protecteur en titane.

«Bienvenue à Jupiter», a lancé un commentateur de la mission au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena en Californie. Un signal du vaisseau reçu mardi à 03h53 GMT (20h53 lundi heure de Californie) a indiqué la fin de la manoeuvre, provoquant un tonnerre d’applaudissements dans la salle de contrôle. «Nous sommes autour de Jupiter», s’est réjoui Scott Bolton, responsable scientifique de la mission au Southwest Research Institute à San Antonio (Texas), sans dissimuler une certaine nervosité.

«Aujourd’hui, on ne sait pas si Jupiter possède ou non un noyau central», a noté Tristan Guillot, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) français et membre de l’équipe scientifique de la mission. Non seulement Juno aidera à lever le voile sur les secrets de Jupiter, mais elle devrait aussi fournir de nouveaux indices sur les conditions qui régnaient au commencement du système solaire. Les responsables de la mission avaient souligné lundi les risques pour la sonde en s’approchant aussi près.

http://www.liberation.fr/futurs/2016/07/05/la-sonde-juno-de-la-nasa-est-en-orbite-autour-de-jupiter_1464081

http://fr.ubergizmo.com/2016/07/01/juno-mission-spatial-a-rencontre-dun-monstre.html

Retour à l'accueil