Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UFOcenter

BUREAU INVESTIGATION EXOTERRESTRE. LES NEWS SUR LES OVNIS ET LE PARANORMAL

UFOcenter

UN GIGANTESQUE VORTEX SUR NEPTUNE

UN GIGANTESQUE VORTEX SUR NEPTUNE

Le télescope de la NASA a en effet identifié un nouvel vortex sur la surface de Neptune. Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène est détecté sur la planète mais ce vortex serait nettement plus impressionnant que les précédents.

Neptune est la huitième planète du système solaire par rapport au Soleil et elle appartient à la catégorie des géantes de glaces.

’est la présence de nuages plus clairs que les autres qui a mis la puce à l’oreille des astrophysiciens. Le phénomène avait déjà été observé précédemment par la sonde spatiale Voyager 2 en 1989 et le télescope Hubble en 1994. Il aura donc fallu une nouvelle fois avoir recours à la puissance du télescope qui, le 16 mai dernier, a transmis des images plus précises de ce phénomène spectaculaire.

Des phénomènes toujours inexpliqués

Les vortex sont des phénomènes météorologiques qui se forment grâce aux hautes pressions. Les gaz qui les traversent sont éjectés vers la haute atmosphère et se refroidissent rapidement. À tel point que ces derniers gèlent et forment ces nuages clairs formés de cristaux de méthane visibles depuis la Terre.

Cependant, les raisons de leurs formations et leurs évolutions restent très floues pour la communauté scientifique. La recherche des astrophysiciens est compliquée par le fait que chaque vortex observé sur Neptune est complètement différent des autres.

Crédits Photos : jcpag2012/Wikimedia Commons

Un étrange vortex a été détecté à la surface de Neptune

Cette découverte avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Face à la situation, la NASA a donc décidé de mener sa propre enquête en s’appuyant cette fois sur Hubble.

Mike Wong, un astrophysicien de Berkeley, a pu déterminer grâce aux images transmise par le télescope qu’il s’agissait d’un gigantesque vortex.

Ces phénomènes sont causés par les hautes pressions. Les gaz passant à travers sont éjectés dans la haute atmosphère et ils finissent par geler, formant ainsi des nuages assez clairs. Les plus importants peuvent être détectés à l’aide d’un simple télescope depuis la Terre, mais ils prennent alors la forme de simples tâches sombres. Il est en effet impossible de visualiser le phénomène dans toute son ampleur sans passer par un appareil plus puissant, un appareil comme Hubble.

Ce n’est évidemment pas la première fois que des astronomes observent un vortex à la surface de la planète.

Le plus important de tous a été observé à la fin des années 80 par Voyager 2 et il faisait la taille de notre propre planète. Il est resté visible pendant plusieurs années avant de disparaître de lui-même en 1994.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article