"Le 9 décembre 1965, vers 16h30, plusieurs centaines de témoins répartis sur 3 états américains (Michigan, Ohio et Pennsylvanie) ainsi qu'au Canada aperçurent une boule de feu suivie d'une traînée de vapeur traverser le ciel sur un axe nord-ouest/sud-est. Plusieurs pilotes, en vol au moment des faits, aperçurent également le phénomène et parlèrent d'onde de choc ressentie à proximité de l'objet. La traînée de vapeur persista plus de 20 minutes après le passage de l'objet . À 16h45, 2 enfants qui jouaient dans un bois à côté de la petite ville de Kecksburg (Pennsylvanie) virent un objet lumineux s'écraser au milieu de la forêt et mettre le feu aux arbres alentour. Immédiatement, ils rentrèrent au domicile familial, racontèrent l'histoire à leur mère qui prévint la police et les pompiers. Alors que les forces de police ainsi que les pompiers arrivaient juste sur le site, un escadron militaire de la base de Lockbourne (Ohio) se présenta sur les lieux, prit le contrôle de la zone et intima l'ordre à toutes les personnes présentes (pompiers, policiers ou civils) de partir immédiatement." (source Wikipédia)

Il ressort de l'étude de divers témoignages (mais peut on prêter crédits à des déclarations invérifiables vu l'ancienneté des faits) qu'un objet fut récupéré, chargé sur un camion et amené à la base aérienne de Wright Patterson (Ohio). L'objet aurait été gardé par des militaires armés vêtus de combinaisons anti radiations avant d'être muré définitivement dans un bunker.
D'après les témoins, l'objet aurait mesuré environ 3 mètres de haut, en forme de cloche, de couleur bronze. Sur son pourtour étaient gravés d'étranges caractères...
L'évènement aurait pu rester classé dans la déjà longue histoire des OVNI...

En 2000, un historien polonais du nom d'Igor Witkowski, dans son ouvrage "Prawda o Wunderwaffe" (la vérité sur les armes miracles), fait des révélations sur de supposées recherches scientifiques effectuées par les nazis durant la seconde guerre mondiale dans une mine désaffectée à Ludwikowice Kłodzkie, en Pologne.
Des documents retrouvés dans les archives de l'ex URSS, documents saisis par les soviétiques dans les archives des SS, attesteraient (je mettrais volontiers de nombreux guillemets à ce terme) de l'authenticité de ces recherches.
Le général Hans Kammler, officiellement chargé du développement des V2, aurait été le responsable du développement d'armes secrètes dans le cadre du projet "Riese" (Géant)
Mais qu'auraient été ces armes secrètes?
C'est là que le bât blesse...

L'arme secrète aurait été un engin en forme de cloche nommé "Cronos" ou "Die Glocke"...
Son utilité? Elle varie selon les auteurs!
Pour Witkowski, il s'agirait d'un engin utilisant un principe d'anti gravité!
L'auteur, théologien et...révisionniste Joseph P Farell affirme que l'engin était celui retrouvé à Kecksburg.
"Die Glocke" est d'ailleurs décrite comme une cloche pourtant des symboles runiques.
C'est là que l'on s'aperçoit que les chercheurs s'étant penchés sur le sujet sont des enquêteurs de pointe à l'esprit ouvert et aux idées avancées (rassurez vous, je suis sarcastique!):
"Die Glocke" est un engin antigravitationnel fonctionnant à l'aide de "mercure rouge" nommé "xerum 525". L'idée en aurait été apporteé par un groupe ésotérique nazi nommé "la société du Vril", en contact étroit avec des extraterrestres d'Aldébaran (si, si...)
Et pour que la machine fonctionne, il était nécessaire qu'elle ait un porte bonheur. Il ne s'agissait pas dans ce cas d'une médaille de St Christophe, mais d'une phrase écrite en runes..
Ceux qui travaillaient sur le projet auraient subi des effets secondaires lors des essais, pertes de l'équilibre, de la mémoire, mais aussi ils disaient avoir un goût métallique dans la bouche (certainement parce que les SS avaient une discipline de fer)

Bien sûr, si vous ne croyez pas cette histoire, je peux vous en raconter d'autres!

Il se pourrait aussi que "Die Glocke", dont l'autre nom était "Cronos", fut une machine à remonter le temps, distordant l'espace.

La dernière utilisation supposée en date de cet engin est la création d'une race parfaite.
En effet, "Die Glocke", de par son utilisation donnerait des mutations génétiques créant des bons aryens.
La durée de vie de ces parfaits specimens n'excèderait pas deux ans, ce qui vous me l'avouerez, n'est guère pratique quand on veut créer une armée conquérante.
"Die Glocke" aurait été emmenée dans l'Himalaya après la guerre par Himmler et ses sbires pour y continuer les expériences. Cette histoire, présentée comme authentique, est relayée par l'écrivain James Rollins dans son roman "Black Order" ("L'Echelle de Darwin").
Que le sinistre chef des SS soit mort en 1945 n'a l'air d'embêter personne...

Witkoswski, qui fait volontiers visiter le site d'expérimentation, montre un construction circulaire à colonnes, déclarant à qui veut l'entendre qu'il s'agit là de la rampe de lancement de "Die Glocke". Il a été prouvé par des personnes s'étant rendues sur place, et il suffit d'ailleurs d'en voir la photo, que cette construction est la base en béton d'une énorme citerne destinée à approvisionner en eau une installation industrielle.

Disons le haut et fort, "Die Glocke" est un canular!

Mais un canular tellement énorme et tellement bien monté qu'il est quasiment en passe de devenir une réalité!
"Die Glocke" et çà n'est pas anodin, correspond à la description faite en 1965 de l'engin prétendument tombé à Kecksburg.
Cà n'est pas "Die Glocke" qui était l'OVNI, mais l'OVNI qui a inspiré "Die Glocke"!
Il s'agissait simplement d'essayer de démontrer par le mensonge que les Américains avaient récupéré des engins nazis hyper avancés technologiquement.
Quand on sait que plusieurs auteurs comme Farell ou Van Helsing qui ont traité le sujet sont des sympathisants néo nazis, on s'aperçoit qu'ils veulent entretenir le fantasme d'un troisieme reich tout puissant doté d'une technologie supérieure. Pourquoi ont il perdu la guerre alors?
Van Helsing (pas le chasseur de vampire, mais l'ami des chemises brunes) est d'ailleurs l'un des artisans de la rumeur qui court sur le net selon laquelle les nazis auraient possédé des soucoupes volantes portant les noms de Vril et Haunebu (cherchez ces references sur google, c'est édifiant)

Il n'empêche que "Die Glocke" est devenue l'un des "dadas" des conspirationnistes. On la trouve dans des vidéos, des livres, dans des jeux vidéos, en maquette...

Ce qui nous prouve qu'on peut faire avaler n'impo
rte quelle couleuvre à qui veut bien les entendre...

Et quand ce n'est pas une cloche, c'est autre chose!

http://www.ufologie-paranormal.org/t17452-die-glocke-l-etrange-machine-temporel-des-nazis

Retour à l'accueil