Galileo, futur système européen de navigation satellitaire pour le XXIesiècle, dispose depuis le double lancement ce 24 mai 2016, de 14 satellites en orbite.

Embarqués sur un lanceur Soyouz exploité par Arianespace, les satellites Galileo 13 et 14 ont décollé ensemble depuis la Guyane française à 10h48 heure de Paris (5h48 heure de Kourou) le 24 mai 2016.

Ce 7e lancement Galileo s’est déroulé exactement comme prévu: les trois premiers étages du lanceur ont placé les satellites en orbite basse sans encombre avant que leur étage supérieur Frégate ne les largue sur leur orbite cible, en moyenne altitude.

Ces satellites Galileo jumeaux ont été déployés en orbite à près de 23 500 km d’altitude.

« Avec ce lancement, la moitié des satellites de la constellation européenne Galileo est déjà en place », souligne Paul Verhoef, Directeur Programme Galileo et Activités de navigation de l’ESA.

« C’est aussi une étape symbolique puisqu’il s’agit du dernier vol Galileo de Soyouz de l’année, avant le premier lancement, prévu pour l’automne, réalisé avec un lanceur Ariane 5 spécialement conçu pour embarquer non pas 2 mais 4 satellites.

Retour à l'accueil