La mission AIDA se déroulera en deux phases

AIDA, c’est le nom de cette mission (qui n’a rien à voir avec le logiciel du même nom), s’appuie sur un impacteur et donc sur un engin spécialement conçu pour dévier les objets se déplaçant dans l’immensité de l’espace.

Elle se déroulera en deux phases. Pour commencer, l’ESA va lancer un orbiteur AIM et le placer en orbite autour de l’astéroïde. Il se chargera de récupérer toutes les données nécessaires pour la suite de la mission et il embarquera même un atterrisseur de la taille d’une boite à chaussure, dans le cas où l’agence aurait besoin de données approfondies sur la nature de l’objet.

La NASA prendra ensuite le relai avec l’impacteur DART, un engin pesant un peu plus de 300 kg. Il filera à travers l’espace à une vitesse de 22 500 km/h et il s’écrasera sur l’astéroïde pour modifier son orbite et l’éloigner de notre planète.

Pour le moment, la mission est encore en cours d’élaboration mais l’impact est planifié pour 2022.

http://www.fredzone.org/la-nasa-et-lesa-vont-tenter-de-devier-lorbite-dun-asteroide-geant-665

Retour à l'accueil