Il propose d’utiliser la propulsion photonique pour que les vaisseaux spatiaux atteignent la vitesse relativiste. Certes, ça fait beaucoup de grands mots compliqués.

Laissez-nous vous simplifier les choses. En gros, l’idée est d’installer un laser en orbite de la Terre pour envoyer des photons sur les vaisseaux et les propulser plus vite, plus loin. Selon les prévisions de Philip Lubin, cette technique pourrait nous permettre d’envoyer des sondes sur Mars en moins de 3 jours et des Hommes en moins d’un mois. Heureusement qu’on a déjà une carte pour s’y retrouver. Cette idée peut sembler sortie tout droit d’un film de science-fiction, mais elle est totalement réalisable, si on en croit la NIAC. Si cette propulsion photonique est réellement applicable, elle pourrait également nous servir à explorer des exoplanètes potentiellement habitables en quelques dizaines d’années et savoir s’il y a vraiment de la vie à l’extérieur de notre galaxie. Petit bonus, le laser pourrait également nous servir de bouclier contre les astéroïdes. Mais pour le moment, ce n’est que de la théorie. Si nous pouvons aller sur Mars en un mois, vous vous inscrivez au voyage spatial ?

YES YES YES

Retour à l'accueil