Grâce à une caméra spectrale, des enquêteurs spécialisés dans les phénomènes paranormaux ont photographié ce qu'ils pensent être une « anomalie » au cimetière de Saint-Barthélemy dans l'ouest de Sydney, en Australie. Pour beaucoup, il s'agit d'un fantôme …

Cette mystérieuse image, qui intrigue le monde entier, a été prise au cours de la nuit d'Halloween dans le cimetière de Prospect, plus connu par les habitants sous le nom de « St Bart ». Ce fantôme se tenait debout a proximité de la sépulture de l'explorateur William Lawson et d'autres premiers colons. Beaucoup pensent que le cimetière et l'église, ouverte en 1841 et détruite par un incendie en 1989, sont hantés.

Quatre membres du Sydney South West Paranormal Investigators, étaient près de cette tombe quand ils ont entendu un bruit de pleurnichement.

Comme ils le font souvent lors de leurs enquêtes à travers Sydney, l'équipe a pris environ 300 photos. L'image inhabituelle est la 209ème.

Mais il a fallu attendre que film soit développé pour que cette « très importante anomalie » ne soit découverte. Kelly Ryan raconte

« Nous pensons qu'il se déplaçait vers nous. Il avait des jambes, des bras. Nous pensons que c'était un homme. »

« Nous ne prétendons pas que c'est l'esprit d'un être humain, nous disons simplement que cela est une anomalie. »

L'historien Hazel Magann est incertaine concernant cette image mais elle est catégorique sur son aversion pour les lieux.

« J'ai des sentiments horribles par rapport à l'endroit où la photo a été prise. »

Ses recherches ont révélé que Thomas James Willis, alias 'Penrith Jockey', né en 1834 dans le Middlesex en Angleterre, pourrait hanter le site.

Mary, la mère de Willis, est enterrée sous l'arbre où la silhouette a été capturée. Mais Magann croit que son esprit est là à cause de sa fille Emily, qui est décédée en 1863. Elle était âgée de trois ans seulement.

Beaucoup ont aussi repéré une jeune fille qui semble avoir le même âge se promenant vers l'autoroute M4. Magann précise :

« C'est une fille très méchante, très farceuse. »

« Elle ne pourra jamais quitter ce lieux. Je peux vous le dire. »

Les membres de l'équipe, qui sont venus à St Bart depuis août 2015, disent aussi avoir repéré une fille avec une description semblable en train de courir avant de disparaître peu après.

BENJAMIN HALLEN - 1800-1843

La tombe de l'ancien capitaine de la marine Hallen serait aussi hanté. Ce dernier a été baptisé à Saint-Barthélemy, dans le Staffordshire, en Angleterre. Il n'a pas de lien avec la paroisse de Prospect en dehors du fait qu'il ait été enterré là, en 1846, parce que ses cousins ​​étaient des parents de William Lawson.

Il y a environ 15 ans, un homme est devenu inconscient quelques minutes après avoir dansé sur le dessus du caveau.

Cette année, un homme a été transporté à l'hôpital après être passé près de la sépulture. C'est la cinquième fois que Magann a dû appeler l'ambulance suite à une « attaque fantomatique ».

Ce fantôme n'aurait jamais été photographié. Magann a dit qu'un groupe de cinq jeunes garçons sont allés visiter les lieux. Ils ont eu un choc sévère alors qu'ils tentaient de pénétrer dans l'église un jour plus tard. Ils affirment avoir repéré la silhouette de l'homme avant qu'il ne disparaisse.

JOHN POND 1858-1951

Pond est un esprit convivial qui a laissé sa marque à St Bart puisqu'une rue est nommée en son honneur. Sa connexion avec ce site était profonde.

Il est né Parramatta, et a épousé Isabella Newis à St Bart le 1er novembre, 1882. Il a également enseigné là-bas, avant de devenir un fossoyeur. Il est mort en mars 1951 à 92 ans. Magann affirme avoir parlé avec son fantôme ...

Source

http://www.dailytelegraph.com.au/newslocal/west/ghostly-figure-captured-on-film-by-paranormal-investigators-at-st-bartholomews-cemetery/story-fngr8i5s-1227647321532?sv=f0ccc66374d32384b8cf7e50a27fa286&nk=f14c03ced3504a6e3527ab63696020f1-1450355438

LE SPECTRE DU CIMETIERRE
Retour à l'accueil