VIDEO METEORITE SUR LA THAILANDE

Publié le par internaaze

Ce lundi 7 septembre 2015, des milliers de Thaïlandais furent témoins de la chute d’un objet céleste en début de matinée, vers 8 h 40, heure locale (0 h 40 TU). Dans la région de Sisawat, à environ 200 km de Bangkok, plusieurs habitants racontent même avoir entendu deux explosions. La capitale n'étant pas loin, les témoignages oculaires et les enregistrements vidéos ne manquent pas.

Il est encore trop tôt pour conclure face aux incertitudes, mais tout indique qu’il s’agit plus vraisemblablement d’une météorite que du naufrage d’un satellite, comme l’ont assuré certains médias. Certes, il est vrai que quelques heures plus tôt, le 6 septembre, à 21 h 34 TU exactement, Flock 1B-11 plongeait dans l’atmosphère terrestre, au-dessus de l’océan Indien.



Plus petite que la météorite de Tcheliabinsk

L'hypothèse du satellite semble exclue car ni l’heure de la chute ni la direction qu’a empruntée cette fugace « boule de feu » ne concordent. Comme on peut le constater sur les photos et les vidéos relativement aux ombres sur le sol qui nous indiquent la direction du Soleil (lequel se lève vers l’est), l’objet vient plutôt de l’ouest - nord-ouest. Son orbite autour du Soleil était vraisemblablement dans le sens inverse à celle de la Terre.

La chute du corps céleste fut très rapide (trop pour un satellite). On notera que sa luminosité a considérablement augmenté durant une à deux secondes et qu’une traînée blanche s’ensuivit quelques instants, ce qui n’est pas sans rappeler l'événement du 15 février 2013 au-dessus de la vile de Tcheliabinsk. À la différence toutefois que la météorite qui a surgi dans le ciel de Thaïlande était moins brillante que celle de Russie, ce qui suggère une taille inférieure à celle de 2013, qui devait mesurer entre 17 et 20 mètres. À présent, il ne reste plus qu’à en retrouver des fragments éparpillés dans la nature pour la caractériser et remonter jusqu’à son origine.

Publié dans NOTRE CIEL

Commenter cet article