QUAND ON DECOUVRE UNE EMPREINTE DE YETI EN RUSSIE

Publié le par internaaze

QUAND ON DECOUVRE UNE EMPREINTE DE YETI EN RUSSIE

Une mystérieuse empreinte de pas, deux fois plus grande que celle d’un être humain, a été trouvée près de la rivière Mras-Sou, dans la région de Kemerovo, en Russie. Cette zone du pays est connue pour ses observations régulières du fameux Yéti …

Le découvreur de cette preuve de l’existence du mythique animal s’appelle Denis Alexandrov. Le jour des faits, ce jeune garçon âgé de 12 ans faisait du camping non loin de là. Ce dernier demanda à son père Andrei, 49 ans, d’apporter sa caméra, après lui avoir dit qu'il avait trouvé une « empreinte inhabituelle ». Andrei a dit que jusqu'à maintenant, il ne croyait pas au Yeti, mais qu’il avait changé d'avis après avoir soigneusement inspecté ce que son fils avait trouvé.

L’homme précise que l’empreinte ressemblait à un pied humain mais qu’elle était bien plus grande.

« Je chasse souvent, donc je connais un peu les empreintes de pas. Nous sommes allés à l'endroit où les enfants avaient vu l'empreinte, et la seule chose que j’ai pu dire est : ‘je sais maintenant qu'il existe’. »

« La créature doit être très grande. L’empreinte étaient bien dessinée, ce qui signifie que la créature a laissé cette empreinte peu de temps auparavant. Il y avait aussi une fosse fraîchement creusée à proximité ».

L’empreinte a été faite dans de l'argile, mais elle n'a pas été abîmée par la pluie pendant la nuit. La créature n’est donc pas passée très loin du campement bien qu’aucun des occupants n’ait remarqué quelque chose.

Le père de famille qui vit à Novokuznetsk a pris plus de photos qu’il a ensuite transmis à la presse écrite.

« Nous étions un grand groupe de quatre adultes et de trois enfants venus ici en ramant de Ust-Kabyrza jusqu’à Chuvashka. Nous sommes arrivés à notre camp dans la soirée et tout se passait normalement. »

« Les enfants ont exploré les environs pour prendre des photos de tout. Les adultes ont mis en place le site du camp, et ont fait le dîner. Pendant la nuit, un fort vent chaud soufflait et autour d’une heure du matin, il a commencé à pleuvoir. »

C’est le deuxième événement concernant le Yéti présumé dans la région de Kemerovo cet été. L’artiste et sculpteur Andrey Lyubchenko a dessiné un Yeti qu'il prétend avoir rencontré tout en marchant tôt le matin du 27 Juillet 2015. L'empreinte ‘découverte’ par Denis avait disparu trois jours plus tard, le 30 Juillet.

Lyubchenko a témoigné :

« C’était si inattendue et rapide que je n’ai pas eu le temps d'avoir peur. J’avais le sentiment que cette créature était douée de pensée, je sentais qu’elle essayait de ‘communiquer’ avec moi. Le Yeti faisait environ deux mètres et demi de hauteur, avec une épaisse chevelure brune et foncée comme un ours mais il était beaucoup plus doux. Il tenait un bâton en bois, avec des morceaux de cheveux enveloppés autour de celui-ci. Mais la chose principale était ses yeux, ils étaient comme des yeux d’homme et de couleur claire. »

Selon Igor Burtsev, président du Centre International Russe d’Hominologie basé à Kemerovo, estime que 30 yétis errent dans cette partie de la Russie. Un autre universitaire avançait le chiffre de 200 dans le Sud de la Sibérie.

Source

http://siberiantimes.com/other/others/news/n0385-yeti-again/

Publié dans FAKE

Commenter cet article