ON A FABRIQUE UN TROU DE VER EN LABORATOIRE

(à gauche) diagramme 3-D du trou de ver magnétique décrivant comment les lignes de champ magnétique (en rouge), quittant un aimant sur le côté droit de la sphère passent à travers le trou de ver. (À droite) Le champ magnétique semble disparaître sur le côté droit de la sphère pour réapparaître sur la gauche sous la forme d’un monopôle magnétique.
(à gauche) diagramme 3-D du trou de ver magnétique décrivant comment les lignes de champ magnétique (en rouge), quittant un aimant sur le côté droit de la sphère passent à travers le trou de ver. (À droite) Le champ magnétique semble disparaître sur le côté droit de la sphère pour réapparaître sur la gauche sous la forme d’un monopôle magnétique.
Un trou de ver, qui peut relier deux régions de l'espace magnétiquement, a été créé en laboratoire et démontré expérimentalement par des physiciens de l'Universitat Autònoma de Barcelona en Espagne.

Ce n'est pas un trou de ver dans l'espace, comme dans le film interstellaire. C'est une structure particulière qui transfère un champ magnétique d'un endroit à un autre dans l'espace de manière à ce que le processus soit invisible et indétectable magnétiquement (uniquement visible par la lumière).

Les chercheurs ont utilisé des métamatériaux et des métasurfaces pour construire le tunnel expérimentalement. Le champ magnétique provenant d'une source, comme un aimant ou un électro-aimant, apparaît à l'autre extrémité du trou de ver comme un monopôle magnétique isolé (un aimant avec un seul pôle, aussi bien nord ou sud, qui n'existe pas dans la nature).

Le champ magnétique semble ainsi se déplacer, comme par magie, d'un endroit à un autre à travers une dimension qui apparait se situer en dehors des trois dimensions classiques.

Pour créer le trou de ver utilisé dans cette expérience, les chercheurs ont conçu une sphère constituée de trois couches : une couche externe avec une surface ferromagnétique (comme dans un aimant en fer standard), une deuxième couche intérieure en matériau supraconducteur et une feuille ferromagnétique roulées en un cylindre qui traverse la sphère d'une extrémité à l'autre et conduit le champ magnétique.

La suite - http://www.wikistrike.com/2015/09/creation-du-premier-trou-de-ver-magnetique-en-laboratoire.html

Retour à l'accueil