UN ANCIEN LAC SUR MARS

Des chercheurs ont repéré sur Mars, à environ 200 km du rover Opportunity, les vestiges d’un ancien lac. Tout indique qu’il s’agit de l’un des derniers à s’être évaporé, il y a 3,6 milliards d’années au maximum.

À ses débuts, la Planète rouge était plutôt bleue, en partie recouverte d’océans et de lacs d’eau liquide. « Voici quelque quatre milliards d’années, la toute jeune planète Mars aurait renfermé suffisamment d’eau liquide pour que l’intégralité de sa surface en soit couverte, sur une hauteur d’environ 140 mètres. Il semble plus probable toutefois qu’elle se soit constituée en un océan couvrant près de la moitié de l’hémisphère nord de la planète. Dans certaines régions, sa profondeur pouvait dépasser 1,6 km. » C'est ce qu'écrivait l’Eso en mars 2015, en préambule d’une enquête sur ce sujet qui a duré 6 ans, et portait sur le disparition de ses océans.

Le ralentissement de l’activité du noyau de notre voisine – une petite planète de près de 6.800 km de diamètre –, sa faible gravité, ont progressivement condamné son atmosphère et transformé, en l’espace de quelques dizaines de millions d’années, ce monde en un astre aride et rouge. Une grande partie de son eau qui coulait en surface fut ainsi emportée : environ 6,5 fois les quantités actuelles stockées, selon les estimations.

Lire la suite - http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/mars-mars-on-trouve-tout-derniers-lacs-etre-asseche-59354/

Retour à l'accueil