Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UFOcenter

BUREAU INVESTIGATION EXOTERRESTRE. LES NEWS SUR LES OVNIS ET LE PARANORMAL

UFOcenter

DES ROBOTS AU MOYEN-AGE

Nous savons tous que le progrès humain est le résultat d’une évolution. Mais il se pourrait qu’une partie des exploits scientifiques accomplis au cours des premières étapes du cycle actuel ne soient rien d’autre que des connaissances anciennes, transmises aux générations par les survivants d’un cataclysme.

Automates, robots, ordinateurs, radio et télévision existèrent longtemps avant notre époque. La présence d’appareils de ce genre dans l’Antiquité est aussi historique que l’histoire elle-même.

Le doyen des distributeurs automatiques et les mystérieuses « machines d’apparence humaine »
Au second siècle avant notre ère, les temples égyptiens étaient pourvus de machines distributrices d’eau lustrale. La quantité de liquide fourni était directement proportionnelle au poids de la pièce de monnaie introduite dans l’appareil. Le temple de Zeus, à Athènes, possédait une machine automatique semblable, dispensatrice d’eau sainte.

Les légendes grecques disent qu’Hephaïstos, le « forgeron de l’Olympe », avait construit deux statues d’or qui ressemblaient à de vivantes jeunes femmes. Elles se déplaçaient de leur propre gré et s’empressaient aux côtés du dieu infirme (boiteux) pour le soutenir dans sa marche.

Les légendes grecques disent qu’Hephaïstos, le « forgeron de l’Olympe », avait construit deux statues d’or qui ressemblaient à de vivantes jeunes femmes. Elles se déplaçaient de leur propre gré et s’empressaient aux côtés du dieu infirme (boiteux) pour le soutenir dans sa marche. [1]

Les ingénieurs d’Alexandrie d’il y a deux mille ans possédaient plus de cent automates divers. Le légendaire Dédale, père d’Icare, est réputé avoir construit des machines d’apparence humaine qui se déplaçaient par leur seule volonté. Platon dit que ses robots étaient si actifs qu’il fallait les empêcher de fuir. Par quelle énergie étaient-ils actionnés ? [2]

En Egypte, dans les sanctuaires thébains, certaines statues de dieux pouvaient se mouvoir et parler, mais il est probable que la plupart de ces effigies étaient manœuvrées par les prêtres qui se dissimulaient à l’intérieur.

D’après Garcilaso de la Vega, les Incas avaient une statue dans la vallée de Rimac « qui parlait et répondait aux questions comme l’oracle d’Apollon à Delphes ». L’ordinateur ne fait-il pas de même à notre époque ? [3]

Dans le vieux récit grec de la Conquête de la Toison d’Or, les Argonautes parvinrent en Crète au cours de leur aventureux et légendaire voyage. La magicienne Médée leur avait appris que Talos — le dernier survivant de l’ancienne race de bronze — vivait en ce lieu. Effectivement, un être de métal apparut, menaçant d’écraser le navire Argo sous un jet de rochers si les voyageurs approchaient du rivage. Un robot ?

Des automates au Moyen Âge



Lire la suite - http://www.inmysteriam.fr/oopart/robotique-et-hautes-technologies-dans-lantiquite.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article