Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UFOcenter

BUREAU INVESTIGATION EXOTERRESTRE. LES NEWS SUR LES OVNIS ET LE PARANORMAL

UFOcenter

LE DEUXIÈME SATELLITE ENVIRONNEMENTAL DE COPERNICUS EST EN ORBITE

Le satellite Sentinelle dévélopé par l’ESA – Sentinelle 2A – a été mis en orbite aujourd’hui. Il vient compléter le système de surveillance environnementale de l’Union européenne, Copernicus, par des capacités d’imagerie optique à haute résolution.

Ce satellite d’1,1 tonne a décollé du port spatial de l’Europe à Kourou (Guyane française) le 23 juin à 01h52 TU (23 juin à 03h52 heure de Paris ; 22 juin à 22h52 heure locale), à bord d’un lanceur Vega.

Six familles de satellites Sentinelles constitueront le cœur du réseau de surveillance environnementale Copernicus. Initiative phare de l’UE dans le domaine spatial, Copernicus fournira des informations opérationnelles sur les terres émergées, les océans et l’atmosphère de notre planète. Le programme sera ainsi d’une grande aide pour les décideurs chargés de définir les politiques dans les domaines de l’environnement et de la sécurité, et répondra aux besoins tant des citoyens que des fournisseurs de services.

« Deuxième unité d’une constellation de 20 satellites chargés de scruter notre planète Terre, Sentinelle 2 améliorera considérablement la capacité de Copernicus à fournir aux citoyens européens des données d’une exhaustivité inégalée, à l’échelle mondiale, pour des applications dans les domaines de l’environnement et de la sécurité », observe Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA.

Sentinelle 2A complètera les images radar que le satellite Sentinelle 1A fournit de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météorologiques. Sentinelle 1A, premier satellite de la flotte des Sentinelles, a été lancé le 3 avril 2014.

« Avec sa caméra optique, Sentinelle 2A apportera un complément aux images radar de Sentinelle 1A », explique Volker Liebig, Directeur des Programmes d’observation de la Terre de l’ESA. « Ses données seront utilisées pour répondre à des problématiques importantes dans des domaines d’intérêt général, tels que la sécurité alimentaire ou la surveillance des forêts. »

« Grâce aux fauchées très larges et à la répétitivité élevée de l’instrument, les utilisateurs pourront suivre l’évolution des paysages et la croissance de la végétation avec une précision inédite.

« La fréquence des passages du satellite au-dessus d’une même zone permettra de mettre au point une nouvelle génération de produits opérationnels : cartes de la couverture terrestre, cartes de détection des changements, cartes de zones touchées par des catastrophes, produits de données sur l’indice foliaire, la teneur en chlorophylle et bien d’autres variables géophysiques. »

Les données seront accessibles librement et gratuitement.

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/Le_deuxieme_satellite_environnemental_de_Copernicus_desormais_en_orbite

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article